Biographie

 

Henri Mitton en 1964

Henri Mitton est un auteur dramatique de langue française. Tout d’abord Concepteur Rédacteur puis Directeur de Création dans une agence de publicité à Paris, il s’oriente ensuite vers l’écriture théâtrale à laquelle il se consacre entièrement à partir de 197O.

Sa première pièce comportait 24 personnages. Les Directeurs de Théâtre lui firent vite comprendre qu’il devait en rabattre. Il  décide alors d’écrire un « spectacle pour une femme seule »… mais une femme capable de se mettre en 24 ! Le spectacle s’appelait « Ne riez jamais d’une femme qui tombe » et la femme seule (...et multiple) : Sylvie Joly. C’était à la Gaîté - Montparnasse et ce fut un succès.

Par la suite,  Henri Mitton ne se crut plus obligé de limiter ses distributions sans retomber pour autant dans  la  folie  des  grandeurs ! L’essentiel  de  son  œuvre se  situe entre  1976 et 199O, années durant lesquelles ont été créées huit de ses pièces. Il a été édité chez Papiers-Actes Sud, l’Avant-Scène, Stock, le Livre de Poche, et traduit (pour deux titres) en italien, anglais et espagnol.

Il nous a quitté le 28 juin 2016, à l'âge de 86 ans.

 

 

     Ses œuvres :

     1976 : Ne riez jamais d'une femme qui tombe   cliquez

     1978 : Pas un navire à l'horizon   ← cliquez

     1982 : Royal-Palace-Hôtel

     1983 : Donnez-moi signe de vie   cliquez

     1984 : Sophie-Colombe   cliquez

     1986 : Passionaria   cliquez

     1986 : Soleil   cliquez

     1987 : Moi, moi et moi    ← cliquez

 

                                                                                                                                                                             Henri Mitton en 2012


Les lieux de création : A Paris : le Théâtre de la Gaîté-Montparnasse (Directeur Michel Fagadau), le Théâtre Fontaine (Directeur René Dupuy), le Théâtre Lucernaire (Directeur Christian Le Guillochet), le Théâtre du Rond-Point (Petit Rond-Point, Cie Renaud-Barrault), le Théâtre Tourtour (Directeur Jean-Claude Arnaud), le Théâtre des Templiers (Cie Perinaudin), la  Cour des Miracles (Directeur Joseph Sandor). A Metz : Festival de l'Acte de Metz (la Cie du Minotaure). A Rome : Il Piccolo Eliseo (Directeur Giuseppe Patroni Griffi). A Sydney : Tom Mann Theatre (The Sydney French Theatre).     Les metteurs en scène : Jean-Claude Arnaud, Claude Confortès,  Giulio Cotelacci, Marie-Hélène Destandau, Jean-Pierre Granval, Marika Hodjis, John Sandford, Georges Vitaly.     Les réalisateurs (télévision et radio) : Jérôme Habans, Pierre Billard, Eléonore Cramer, Guy Delaunay, Bronislav Horowicz.

 Retour en début de page